Young Adult (Romance)

Pushing the Limits, Tome 3 : Pas sans lui

pushing-the-limits,-tome-3---pas-sans-lui-733943-264-432.jpg

 

  • Auteur : Katie McGarry
  • Editeur : Harlequin
  • Date de sortie : 27/05/15
  • Genres : Romance – Amour – Adolescence – Drame – Amitié – Psychologie- Tragédie-famille

Screenshot_20171001-100628

Je m’appelle Rachel. On a une belle maison, de l’argent, mes parents m’aiment, mes frères aussi. Alors dites-moi pourquoi je souffre ? Pourquoi, si souvent, j’étouffe d’être moi. Dans ces moments-là, je ne connais qu’un moyen de me libérer : la vitesse. Je monte dans ma voiture, je fais rugir le moteur, bondir mon bolide et je roule comme une folle. Je roule toute la nuit. J’aurais dû me douter que, la nuit, on rencontre forcément le garçon qu’il ne faut pas…

Je m’appelle Isaiah. Je fais partie de ces mecs qui n’ont jamais eu de chance. Pas de famille, pas de foyer, pas d’espoir. Même l’amour m’a tourné le dos. Mais une chose de m’a jamais, jamais trahi : ma caisse, même quand je la lance à 200 à l’heure. Alors, je n’aurais jamais imaginé qu’elle m’apporterait un jour les pires ennuis: une fille qui n’aurait jamais dû se trouver sur ma route…


Screenshot_20171001-100648

J’avais hâte de lire ce livre pour voir ce qu’est devenu isaiah et tout comme les deux premiers opus, j’ai totalement été conquise. 

Nous découvrons ici Rachel, elle aime la mécanique et s’y investis a fond. pour parler de sa famille je dirais que c’est une famille brisé. la famille de Rachel a perdu un être chère, et jusqu’à maintenant, il le paye, cette histoire m’a rappelé l’histoire de Jodi Picoult  » Ma vie pour la tienne «  histoire que j’ai beaucoup aimé ou une petite fille est venu au monde pour sauver la vie de sa sœur cancéreuse. 

J’ai trouvé ça triste et honteux que leurs mère aime crier haut et fort que ces enfants ont été mis sur terre pour remplacer sa première fille, elle n’a pas honte, elle ne le cache pas et ses enfants sont obligé de supporter ça, surtout Rachel qui est la seule fille. non seulement ça, Rachel a des crises d’angoisse. Vous imaginez donc le mal être que peut ressentir Rachel pendant une bonne partie de ce livre, ces frères non plus ne sont pas en reste. 

Passons à Isaiah, je m’attendais pas à ce qu’il soit comme sa, je l’ai vu à travers les yeux de Noah, Echo et Beth, mais en rentrant dans sa tête on découvre que celui qu’on prend pour un dur à cuire ne l’est pas tant que sa, c’est quelqu’un de gentil, de doux, bien sûr quand on vit dans un tel quartier on ne se laisse pas faire, il faut bien se créer une réputation de Béton.

Ces deux la colle parfaitement ensemble, leur histoire est tout simplement touchante et nous tiens en haleine jusqu’à la fin. je trouve que leur histoire est pure, elle prend du temps pour se mettre en place et j’ai apprécié. Cette fois ci nous sommes introduit dans le monde des Runs et c’était addictif. 

giphy (2)

On retrouve aussi nos personnages préféré, Echo toujours aussi sympa, Beth qui est de moins en moins détestable, Mais aussi un nouveau personnage fait son apparition : Abby, j’ai aimé Abby, c’est une dure à cuire, elle fait des choses qu’elle n’aime pas pour prendre soin de sa famille mais c’est une fille gentille et je suis contente que Rachel s’est enfin trouver une amie.

J’ai aimé et en même temps détester les frères de Rachel qui sont quand même égoïste aux premiers abord, ils ont fait des choses que je n’ai pas apprécié. 

Isaiah tout comme Beth ont pu voir que ce n’est pas parce que quelqu’un est riche qu’il est forcément heureux. 

Entre ces deux la, l’histoire est palpitante et romantique, j’ai tout simplement aimé. 

On à l’impression que ces personnages sont réels, bien que pour moi tout les livres que je lis les personnages sont réels, mais j’ai beaucoup aimé cette saga. c’est la première fois que je lis des histoires aussi poignante, ou des jeunes font face à de tels situation, je remercie Katie McGarry pour nous livrer son monde autant romantique que merveilleux mais aussi très poignant et réaliste. 

On se rend compte que ce n’est pas parce que quelqu’un vie dans une famille aisée qu’il est forcément heureux, hé oui l’argent ne fais pas le bonheur (mais on ne va pas se mentir, il y contribue). Comme dit ma mère, l’herbe n’est jamais plus verte chez le voisin. 

Je suis aussi surprise, je sais que tout le monde n’est pas chrétien, mais je le suis et c’est la première fois que je vois qu’un auteur remercie DIEU avec des versets bibliques qui se voulait en rapport avec l’histoire, elle l’a fait dans chaque livre. 

Pour revenir aux frères de Rachel, l’avant dernier : West a aussi son histoire et au vu de tout ce qu’il a fait, j’ai hâte de la découvrir. 

 

MA NOTE : 

doodleFaceF4_20171001101534049

3 commentaires sur “Pushing the Limits, Tome 3 : Pas sans lui

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s