Service presse

Voyages Inattendus

Je me suis inscrite dernièrement au site SimPlement, qui est une plate forme qui permet aux futurs auteurs de faire connaître leurs livres, les auteurs et les chroniqueurs peuvent donc s’inscrire et partager. C’est donc un service presse.

 

DEoH8N9XgAAgFkx.jpg

 

Dès que je me suis inscrite, quelque temps après j’ai reçu mon premier SP de Caetano Janaïna, d’ailleurs merci.

 

Son livre s’intitule Voyages Inattendus : 

cover-622.jpg


  • Auteur : Caetano Janaina
  • Éditeur : KDP
  • Date de sortie : 10/07/17
  • Genres : érotisme, contemporain, brésil, capoeira 

 

Screenshot_20171001-100628

 

C’est l’histoire d’Osange, une femme qui hésite entre deux hommes. Ayant toujours été un peu timide, sans être prude non plus, elle demande l’avis d’une de ses amies, Karla.
Suite à un accident, Osange se retrouve à l’hôpital. Viendront-ils la voir ? Tiennent-ils vraiment à elle ?
Le choix sera difficile, car avec eux Osange découvre les multiples facettes des joies charnelles.
D’un côté, Eduardo : pétillant brésilien adepte de la capoeira, qui boit les paroles d’Osange.
De l’autre côté : Gustav, mystérieux homme cultivé qui semble se jouer d’elle.
Que cache l’exubérance d’Eduardo ? Et la retenue de Gustav ?
Osange va peu à peu dévoiler à Karla l’étrange manière dont elle a fait la connaissance de ses deux amants.

 

 

Screenshot_20171001-100648

 

Ce que j’ai aimé dans ce livre c’est la poésie, en effet tout n’est que poésie : dans le langage des personnages, les descriptions des lieux.. C’est un livre qui se veut érotique et donc il y a des scènes de sexe, mais la aussi, elles ne sont pas détailles, il y a juste un soupçon, qui vous donne envie d’aller plus loin, l’auteur joue avec nos nerfs et nous en voulons plus…

J’ai aussi aimé Osange, surtout pour son prénom.. Osange, qu’elle beau prénom peu commun… Osange est antillaise (Zut, je voulais savoir d’où, hélas, cette information reste secrète) 

Au début du livre, elle rejoint sont amie Karla à qui elle expose un problème : 

Je dois choisir entre deux hommes et je ne sais plus quoi faire.

Karla la regarda, l’air étonnée :

– Toi ? Deux hommes ? Eh bien, nous voilà loin de la petite Osange que j’ai connue au lycée. Tu veux que… je me glisse dans le lit de chacun d’eux et te donne mon verdict ?
C’est ainsi que la jeune antillaise débuta son histoire, accompagnée par le flamboyant crépuscule annonciateur d’une longue nuit, propice aux confidences intimes.

 

On apprend donc que Osange sort avec un homme, Gustav depuis un certains temps, qu’elle se plaît avec lui et qu’elle espère que ce sera l’homme de sa vie. Elle est professeur de géographie et doit partir au Brésil avec ses élèves, elle quitte Gustav en mauvais terme car ils se sont disputés. Le premier soir à son arrivée, elle se fait agresser mais est in-expresso secourue par un bel homme, il est beau, musclé et sait jouer de son corps, elle remarque tout ça car en la défendant, sa technique  de combat était hypnotique.. Elle apprend qu’il s’appelle Eduardo, et plus tard qu’il fait de la capoiera… Tout s’explique ! Osange ne peut s’empêcher de céder aux plaisirs de la chairs, car elle fait de cet homme à peine rencontrer, son amant ! Elle s’en veut à moitié de tromper Gustav car, lui même lui à déclaré être marié ! 

Quelques mois après son voyage au brésil, la voici avec Gustav sur les routes de l’Italie, Viennes ! c’est un lieu qui lui st chère car ses parents se sont déclaré leurs flammes. J’ai beaucoup aimé cette partie.. Si j’ai trouvé le début du livre lent même si je voulais continuer car j’avais l’impression que l’auteur voulait nous amenés à quelques choses… Cette partie m’a marqué ! En effet c’est là que le mot  » érotique  » prend tout son sens.

Pour les livre de ce genre, j’ai l’habitude de lire de la new romance…  Editions : j’ai lu, milayd, hugo new romance… Là ou tous les scénarios se ressemble un peu ! 

Mais dans ce livre, les scènes érotiques étaient poétique, la manière de s’exprimer de Gustav apportait une touche éclatante à ce livre.

 

– Gente damoiselle, permettez à votre humble serviteur en ce « jour d’hui » – oui, il m’arrive de parler ancien français – de graver dans les fibres végétales ces éclats de joie que je vois poindre à l’ombre de votre cou, que vous avez fort gracile au demeurant. Souffrez que j’étreigne cette lame de graphite comme le fidèle compagnon qui permettra de fixer à tout jamais la silhouette de vos hanches, que vous avez fortes attirantes au demeurant. Laissez donc votre humble défenseur vous offrir quelques rayons de soleil qui viennent si gracieusement se lover au creux de vos bras, que vous avez fort accueillants.

 

Il faisait Osange patienter, la titillait pour la repousser dans ses retranchements jusqu’à son point d’implosion ! L’auteur nous offre une magnifique scène à la plage, lente et belle! Comme je le disais, les scènes sont très prude, tout laisse place à l’imagination, on n’est pas du tout dans le vulgaire ! 

Commencez donc par ôter ces oripeaux qui souillent votre auguste silhouette.

– Ma déesse, si vous voulez en voir plus, il suffit de demander. De demander avec les yeux, avec le cœur.

– Tu es… époustouflante.

Elle pointa sur lui un doigt accusateur :

– Est-ce ainsi que l’on s’adresse à une déesse ? T’attends-tu à ce à ce que je déclame les quelques vers d’un pauvre mortel ? « Que dis-je ? C’est un cap ! Une péninsule ! »

 

Je ne vais pas mentir, je n’étais pas sur d’aimer ce livre à son quart, je ne comprenais pas ou l’auteur voulait m’amener et c’est la qu’arrive les points négatifs :

Premièrement, les points de vue : Ils sont externes, la narration est externe, ce qui fait que pour les descriptions des lieux : Paris, Le Brésil, L’italie c’était super… Mais pour les personnages malheureusement je ne me suis pas totalement attaché à eux, on avait des brides de leurs pensées et donc je n’arrivais pas à bien assimiler leurs caractères… A part peut être Gustav que j’ai trouvé bien mystérieux et en même temps calculateur…

Deuxièmement : Les personnages : Ils ne sont pas assez développés…. On aimerait en savoir plus sur Eduardo et Gustav, ces personnages que je n’ai pas réussi à cerner.

Eduardo lui même est décrit pendant tout le livre comme un bon souvenir MAIS… On découvre que ce n’est pas vraiment… Ça

 

Après Osange explique ce qu’elle trouve d’attirant chez ces deux hommes ! 

Pareil pour Osange, d’un côté, elle recherche l’homme de sa vie pendant tous le livres, mais ne s’en veut pas de tromper Gustav, bien que celui ci lui même trompe sa femme. D’un côté elle est prude, d’un autre sensuel, je ne savais où donner de la tête ! Elle a une manière particulière de chercher l’homme de sa vie. Comme si elle oubliait son objectif… 

Troisièmement, La fin : Quand je l’ai fini… Je me suis dit heuuu :

 

spf-etonne2-img.gif

Je ne m’attendais pas à cette fin, attention elle n’est pas mauvaise, juste je ne m’y attendais pas. 

Gustav, son comportement était calculateur, Tout ce qu’il faisait, tout ce qu’il a fait… D’elle faisait partie d’un plan bien dessiné. je pense qu’Osange voulait faire un choix… Elle l’a fait. Ce livre est d’un genre que je n’ai pas l’habitude de lire et qui n’est pas le mien. La fin est imprévisible….  

Je pense donc qu’il y a certaines modifications à faire pour parfaire ce roman car il a du potentiel. On reste sur notre faim, on veut savoir pourquoi ce choix et à quoi pense les personnages. dans tous les cas, l’auteur à une jolie plume. 

En définitive, si ce livre ne rentre pas dans mon genre de prédilection, il n’en reste pas moins un bon roman qui plairont à coup sur au féru de ce genre ainsi qu’à tous ceux qui savent reconnaître et apprécier une belle plume.

 

MA NOTE :

 

doodleFaceF4_20171001101519794

10 commentaires sur “Voyages Inattendus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s