Interviews

Interview #3 : A la rencontre de : Larème Debbah

Bonjour bookeur et bookeuse,

Aujourd’hui je vous retrouve pour cette troisième rencontre avec un auteur.


Présentation : Larème DEBBAH a 45 ans et vit à Arc-Wattripont, en Belgique. 

1230.jpg

SON LIVRE : Une vie après l’autre : 

cover-820.jpg

  • Auteur : Larème Dabbah
  • Éditeur : Librinova
  • Date de sortie : 12/09/17
  • Genres : , amour, enfants, reconstruction, mort, accident

Screenshot_20171001-100628

Hélène mène une vie calme, bien rangée entre sa fille Pauline et sa boutique. Un jour, un accident de voiture va bouleverser son quotidien ainsi que sa confiance en elle. Grâce à Damien, le pédiatre de sa fille, elle arrivera à maîtriser sa colère et sa culpabilité qui la poursuivront tout au long du récit.
L’histoire nous guide à travers les épreuves imposées par la perte d’un enfant, et ce tout en sachant qu’il est concevable de prendre le dessus après tel drame.

screenshot_20171001-100648-e1506873028575.png

Tout commence par une journée normale, Hélène prépare sa petite fille de 3 ans, Pauline,  à aller à l’école, sur le chemin pour aller au travail et à l’école, Hélène se retrouve coincé dans les bouchons […] Pour la suite, c’est : Ici 


A LA RENCONTRE DE LAREME DEBBAH : 

Moi : Quand avez-vous commencé à écrire ? Que représente l’écriture pour vous ?

Larème : J’écris depuis l’adolescence mais sans réel but, juste pour me faire plaisir et parce que j’avais des choses à dire. Et l’écriture représente beaucoup pour moi. C’est un exutoire, une échappatoire depuis que l’on m’a décelé une sclérose en plaques en 2008. Le rythme est naturellement beaucoup plus calme. J’écris doucement, lentement, à mon rythme et certainement pas régulièrement. Cela fluctue en fonction de la maladie.

 

Moi : Qui ou/et quoi, vous a poussé à écrire

Larème : L’amour des livres, le fait d’avoir ce pouvoir de créer des personnages et d’en faire ce qu’on veut. Être en empathie avec eux. C’est aussi pour cette raison que c’est difficile d’abandonner un personnage pour un autre.

 

Moi : Ou trouvez-vous l’inspiration ?

Larème : Dans mon quotidien, tout simplement. Il se passe tant de choses dans nos vies qu’il y a toujours quelque chose à dire.

 

Moi : Si vous devriez vous décrire en quelques mots, quels serait-il ?

Larème : Cet exercice me semble impossible à faire. Comment pouvoir se décrire ? Rapidement, je peux dire que je suis optimiste de nature, ce qui m’aide dans mon quotidien. Je bois toujours le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. J’aime aller au bout des choses et le fait de parfois ne pas y arriver me chagrine.

 

Moi :  Qu’avez-vous ressenti à la sortie de votre premier livre ?

Larème : Une certaine fierté et l’envie d’écrire encore plus. Peut-être serais-je encore plus fière de moi si le livre sortirait sous format papier car, actuellement, il n’est que sous format numérique. C’est un choix personnel qui peut évoluer en fonction de l’avenir.

 

Moi : Quel moyen vous êtes-vous donné pour faire publier votre livre ? Avez-vous contacté une maison d’édition ou c’est eux qui vous ont contacté ?

Larème : J’ai tenté ma chance auprès de quelques maisons d’éditions. J’ai essuyé des refus. Cependant, l’un m’a proposé de l’envoyer auprès de la ME Nouvelles Plumes et l’autre m’a proposé de travailler en auto-éditon avec Librinova. J’ai donc fait les deux. J’ai envoyé un roman (autre que « Une vie après l’autre) à Nouvelles Plumes qui a refusé mon roman mais l’a très bien côté et les 5 personnes ayant lues le livre l’ont beaucoup apprécié, mais je dois retravailler la fin et l’aventure avec Librinova s’est aussi très bien déroulée. C’est une équipe jeune et dynamique et très réactive. 

 

Moi : Quand et/ou écrivez-vous ?

Larème : Chez moi, dans mon bureau, lorsque ma santé le permet.

 

Moi : Quel est votre livre préféré/L’auteur que vous admirez ?

Larème : J’apprends à connaître tellement de nouveaux auteurs que je ne saurais pas vous dire lequel squatte en permanence ma table de chevet. Mais j’apprécie énormément la veine Feel good, Virginie Grimaldi, AnneGaëlle Huon, Valérie Bel, Julie de Lesrange, Agnès Martin-Lugand, Agnès Liedig, Maxime Chattam, Françoise Bourdin, Agatha Christie, Musso, Levy,…, Bon J’arrête car il y en a encore…

 

Moi : Quels sont vos  projets ?

Larème : écrire encore et toujours et tenter de garder un rythme : un livre par an, selon mon état de santé.

 

Moi : Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui comme vous veulent se lancer dans cette grande aventure ?

Larème : Y aller à fond et si on se plante, on se relève et on se relance, encore et encore. Je ne suis qu’au début de mon parcours et du haut de mes 45 ans, je n’ai plus envie d’attendre mais d’avancer.

 

Moi : Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire  » Une vie après l’autre  » :

Larème : Je suis quelqu’un qui sait voir la vérité en face et qui ne se cache pas derrière des prétextes quelconques. La mort, le deuil, la possibilité de voir au-delà de la mort d’un être proche, la maladie, admettre qu’il existe des choses qu’on ne sait pas expliquer comme le surnaturel. Dans un des prochains livres (celui qui décante) je reviens sur plus ou moins le même sujet mais avec un environnement différent. Ce sera probablement le 3ème car celui qui est en cours d’écriture est totalement différent et me tient très à cœur. Les autres aussi mais celui-là un peu plus… Vous comprendrez quand vous l’aurez lu, mais quand,…, aucune idée. Et certaines personnes me demandent si « Une vie après l’autre » aura une suite. Normalement oui car il y a du potentiel qui n’a pas encore été abordé, des questions restées sans réponse pour ceux qui savent lire entre les lignes. En somme, on entendra encore parler de moi

 

Merci Larème pour m’avoir accorder cet interview et pour m’avoir permis de rentrer dans votre univers à travers ces réponses et votre livre.


Vous pouvez retrouver l’auteur sur :

  • SimPlement : Ici
  • Facebook : Ici
  • Instagram : Ici
  • Son livre sur Amazon : Ici

4 commentaires sur “Interview #3 : A la rencontre de : Larème Debbah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s