new romance

Bossman

bossman-952635-264-432 (1)

  • Auteur : Vi Keeland
  • Éditeur : Hugo New romance
  • Date de sortie : 12/10/17
  • Genres : New Adult – Romance – Romance Contemporaine – Humour – Relation patron/employée

screenshot_20171001-100628-e1506872457851

 

Comment ne pas succomber à l’irrésistible ?

Que peut faire Reese quand son rencard d’un soir se révèle être une véritable catastrophe ? Appeler une amie pour la tirer de là. Ou alors, obtenir l’aide inespérée d’un convive à la table voisine qui a tout entendu et a décidé qu’il allait mentir pour elle et se faire passer pour son premier petit ami.

Chase ne manque pas de culot, ment comme un pro. Reese ne sait pas trop quoi penser de lui mais quand elle a l’opportunité de le revoir, elle se surprend à saisir l’occasion et quand il lui propose un emploi qui lui correspond totalement dans sa compagnie, elle ne peut pas refuser.

Reese se surprend à apprécier beaucoup Chase qui ne cache pas tout l’intérêt qu’il lui porte.

Mais la jeune femme sait depuis longtemps que coucher avec son patron est une très mauvaise idée. Ce n’est pas pour elle… Mais Chase n’est pas vraiment le type de patron auquel elle est habituée et il est plutôt irrésistible dans son genre.


screenshot_20171001-100648-e1506873028575

 

Okay, ce livre est un COUP DE CŒUR ! Une fois de plus Vi Keeland a su conquérir mon cœur mais je dois bien avouer que ce tome ci est mon PRÉFÉRÉ !

Tout de suite, on est dans l’ambiance… Nous faisons la connaissance de Reese qui est a un rendez-vous barbant… Quand elle s’éclipse pour aller aux toilettes.. Elle tombe sur un jeune homme qui lui fait des reproches et elle ne le prend pas bien… Quelques minutes après, ce jeune homme accompagné d’une blonde plantureuse s’assoie à la table de Reese et son compagnon et… Invente une histoire à dormir debout, prétextant qu’il connaît Reese depuis le collège et ainsi de suite, s’enfonce dans le mensonge avec naturel. Reese est estomaqué, elle ne connaît ce gars ni d’êve ni d’adam et voilà qu’il s’invite à sa table et qu’il fait comme s’il se connaissait depuis mathusalem.. Mesdames, vous venez de faire la connaissance de Chase !

— Reese. C’est bien toi ?
Hein ? Quoi ?

— Euh… oui.
— Ouah. Ça fait un bail. (Il se tapote la poitrine.) Tu me reconnais ? Chase.
Avant que j’aie le temps de comprendre ce qui se passe, l’abruti – qui apparemment se prénomme Chase – se penche vers moi et m’enlace étroitement. Il en profite pour me murmurer à l’oreille :
— Entrez dans mon jeu. Rendons cette soirée un peu plus excitante, ma chérie.
Sidérée, je le regarde tendre la main à Martin.
— Chase Parker. Reese et moi nous connaissons depuis longtemps.
— Martin Ward, répond-il en hochant la tête.
— Ça vous ennuie si on se joint à vous ? Bouton d’or et moi ne nous sommes pas vus depuis des années. Ça me ferait plaisir de discuter avec elle. Vous êtes d’accord, n’est-ce pas ?
Chase n’attend manifestement pas de réponse à sa question. Il tire une chaise pour sa compagne et nous la présente. ”

Et quand elle pense qu’il ne se reverront plus jamais même si elle continue de fantasmer sur lui… Elle le recroise et décidément, il est toujours malade : La mythomanie touche 3/5 me dit-on dans l’oreillette !!

— Bryant Chesney. (Il se tourne vers moi.) Je croyais que ta mère s’appelait Rosemarie. Comme la mienne.
Chase répond à ma place.
— C’est le cas. Mais on l’appelle parfois Bea. C’est un surnom. Elle est allergique aux abeilles. Elle a été piquée pendant un barbecue familial. Son visage a gonflé et après ça, on l’a surnommée Bea1.
C’est pas possible, à tous les coups, ce mec est un menteur professionnel. Il excelle dans le mensonge, et en plus il m’entraîne avec lui.

 

Reese est à la recherche d’un boulot, suite à une mésaventure dont elle est peu fière et vous devinez bien la suite d’où le titre et cette magnifique couverture… Chase devient son patron !  » Bossman « , car elle arrive à lui parler avec un naturel qui la choc ellemême et lui parle de ses soucis, il lui présente donc quelqu’un et elle ne se rend compte plus tard que cette personne travaille pour chase… Arrivé dans la boite, pendant un moment elle va résister à son charme mais moi même je dois bien l’avoué, ce gars est charmant !

J’ai vraiment beaucoup rigolé pendant tous les livre, du début à la fin ! Il est frimeur mais avec une telle gentillesse et un tel naturel ! Et comme le dit Reese, comme boss il est parfait, il a sa propre boite et agit avec décontraction avec ses employés, il allie bon moment à efficacité ! 

Pour le décrire, je vais tout simplement citer Reese :

Pendant qu’il s’éloigne, je me demande qui est exactement Chase Parker. Je n’ai jamais rencontré d’hommes dans son genre. Il est très difficile à définir… il ne rentre dans aucune case. C’est un homme d’affaires qui dirige une entreprise florissante. Et pourtant il ressemble plus à une rockstar, avec ses cheveux trop longs et ses joues mal rasées. Ses costumes sur mesure et traditionnels dissimulent un corps sculpté et un téton percé. Il sort avec des blondes à gros seins, s’invite à la table d’étrangers pour dîner, et pourtant il passe une soirée par semaine avec sa sœur. Même sans prendre en compte ce que Lindsey m’a appris, ce mec est compliqué.

31140847.jpg

 

J’ai aussi bien aimé Reese, elle est aussi drôle que Chase, elle tient tête à Chase avec humour et bonne humeur même si elle finit par craquer… 

Mais venons en au fait ! mis à part l’histoire d’amour et l’érotisme que l’on peut trouver dans ses romans, la ou je remercie et admire Vi Keeland et du coup Penelope Ward vu qu’elle écrivent parfois ensemble… C’est la profondeur de leurs histoire car derrière cette façade, ses sourires et ce charme dévastateur.. Chase souffre, il à vécu quelques choses de très dur… Et je retrouve des choses de ce genres à chaque histoires lu de ces talentueuses auteurs… Leurs histoires ont de la profondeur et toujours un sens cachés, une morale à la fin… En tout cas c’est comme ça que moi je le vois…

L’histoire de Chase m’a touché et brisé ! Mais Reese ne reste pas en reste car elle aussi, et sa famille ont été touché !  

Donc, on a de l’humour, des personnages attachants, une histoire autant addictive que touchante… Je dis que mon genre de prédilection est la dystopie et la SF,mais je crois bien que je suis mordu de New romance ! 

Pas besoin de faire des masses pour écrire une belle histoire et Vi Keeland remporte le palme d’or ! Entre légèreté, humour, érotisme et moment triste, Vi Keeland jongle aussi bien qu’un saltimbanque ! On ne tome pas dans le  » déja vu  » l’histoire est belle et originale ! 

La manière dont je décris ce livre m’a tout l’air d’un teaser : Vous recherchez une histoire drole, sexy romantique à vous faire palir de jalousie ? C’est ici monsieurs, mesdames !

 

ebf122ccac8801a9c859b5afbc45a2d1.jpg

 

Quoi qu’il en soit, j’ai été gâté avec les sorties de la semaine dernière avec : Malcom, adopted love et Bossman ! je suis rassasié ! Hugo New romance a décidé de me faire devenir polygame… Qu’il en soit ainsi ! 

 

Je vous recommande fortement Bossman pour passer un bon moment ! 

 

 » Pas mariés depuis aussi longtemps que vous. Mais aujourd’hui c’est aussi notre anniversaire. Cinq années de bonheur sans nuage.
Je lui lance un regard incrédule, même si je ne sais pas trop pourquoi je suis surprise. Je sais qu’il a un penchant pour les bobards… »


MA NOTE :

doodleFaceF4_20171001101725718 (1)

12 commentaires sur “Bossman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s