Dystopie

Elia, la passeuse d’âmes, Tome 2 : Saison froide

elia,-la-passeuse-d-ames,-tome-2---saison-froide-1007049-264-432

  • Auteur : Marie Vareille
  • Éditeur : Pocket jeunesse
  • Date : 18/01/18
  • Genre : Classes sociales – Dystopie – Dictature – Aventure – Rousse – Catégorie Sociale

Résumé

En rentrant avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un seul objectif, sauver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière les murs de béton où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix !

Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui que l’on croit, Elia survivra-t-elle ? Arrivera-t-elle à sauver sa sœur et à retrouver ses amis ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?


Mon avis

Nous retrouvons dans ce tome 2 une Elia déterminé, une Elia s’étant battu fort pour parvenir à ses fins, une Elia venus sauver sa soeur !

A la fin du tome 1, Elia a appris que si son père l’a sauvé et a effacé toute trace d’elle, c’est sa soeur qui a tout pris ! Sa soeur est enfermé au Palatium, un lieu qui rime avec souffrance et mort. Aidé de ses amis et surtout, Elia et solstan (lui qui était ci réticent à aller au palatium) vont débarqué avec un seul objectif, délivrer Edeline. Ici, on est tout de suite happé au coeur du roman, il y a beaucoup d’action et de souffrance. Le palatium, lieu ou sont formés les futurs défenseurs (sortent de policier). Lieu ou c’est  » mangé ou être mangé  » et ou l’obéissance aveugle prône sinon c’est la mort ! On apprend au défenseur la cruauté et on leurs enlève toute trace d’humanité… hélas, ont-il le choix ? Elia va découvrir avec horreur qu’on a fait de sa petite sœur un monstre ! Son monde bascule et sans solstan elle aurait perdu pied.

Comme je vous l’avais dit pour le tome 1, ça sentait la révolution et Elia était au cœur de cette révolte sans le vouloir, elle représentait un mot, un idéal : L’espoir.

Ici, Elia va rallier un réseaux tentant de renverser le gouvernement et instaurer : L’égalité POUR TOUS ! Plus de caste, section, tous le monde sera libre, oui parce que là encore à travers les yeux d’Elia on se rend compte que malgré leurs richesses, dans un sens les kornésiens sont esclaves car le gouvernement les aveugles en leurs dictant subtilement leurs façons d’agir, il ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez et reste dans leurs positions, leurs vies sont toutes tracés et ça, sans leurs accords. Ainsi Elia va vouloir se battre pour sa sœurs, ses amis mais aussi tous les opprimés, elle va s’instruire et remonter plus loin dans l’histoire pour comprendre comment tout ceci à commencer ! Si le gouvernement à créer ses caste pour un monde en paix, crachant sur le monde d’avant, elle se rendra compte que même si tout n’était pas tout rose, c’était mieux !

Ici, nous avons aussi le point de vue de Solstan qui vie littéralement un enfer ! Sol qui a des idéaux et qui refusent de tuer et battre des enfants se voient punir, il va veiller sur Edeline comme sa propre sœur et se battre jusqu’au bout. Un nouveau personnage apparaît, un personnage qui va rentrer dans la vie de Arhia et Tim, une personne qui semble elle aussi représenter l’espoir. En parlant de ses deux personnages, on découvre de nouvelles façettes d’eux, j’avais déjà beaucoup aimé et ça a continué encore avec ce tome 2, on découvre sa façon d’être et ses pensées et c’est vrai, elle est douce et gentille ! Tim, quant à lui a su démontrer son courage.

Les dés sont lancés ! Elia va devoir faire confiance aux gens mais…. parfois les apparences sont trompeuses ! Certains personnes font le mal pour le bien et d’autres font le bien mais s’y prennent mal alors Elia va devoir ouvrir les yeux, elle se rendra compte aussi que certaines personne en qui elle était déçu sont des alliés et d’autres en qui elle voyait la victoire sont des ennemies !

Pour parler de la romance, parce que oui, elle est là même si elle n’étouffe par le récit, je trouve solstan trop mignon, une fois de plus, il fonctionne avec les actions et non les paroles, il va tout lâcher pour Elia, je pense que leurs relations va évoluer dans les prochains tomes.

Ce récit avait beaucoup plus d’action qui s’enchaînait et je n’ai pas lâché ma tablette une seconde, comme le tome 1, j’ai lu en un aprem et olala : CETTE FIN ! Quelle horreur ! Je pensais que c’était une saga en 2 tome mais à ce que je vois il y a une suite parce que ça ne peut pas se finir comme ça ! Je regrette juste un peu d’avoir lu et de devoir attendre haha mais sinon c’est une saga coup de cœur ! La plume de marie Vareille est fluide et souple et elle dénonce beaucoup de choses ! certaines phrases sont si bien tournées que je l’ai ai soulignés ! En tout cas, je recommande !


Ma note :

Coup de coeur

2 commentaires sur “Elia, la passeuse d’âmes, Tome 2 : Saison froide

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s