aventure·super-héros

Batman : Nightwalker

batman--nightwalker-1077224-264-432

 

  • Auteur : Marie Lu
  • Éditeur : Bayard  
  • Date : 23/05/18
  • Genre : Young Adult – Super-héros – DC Comics – Comics – Fantasy

Résumé

 

Bruce Wayne vient d’avoir dix-huit ans. Alors qu’il rentre chez lui après sa somptueuse fête d’anniversaire, il arrête un criminel en fuite, faisant ainsi de l’ombre à la police avec qui il a un accrochage en voiture pendant la course-poursuite. Il est donc condamné à un service d’intérêt général dans l’Arkham Asylum de Gotham City, l’hôpital psychiatrique pour les criminels les plus dangereux de la ville. Bruce rencontre un personnage intrigant : Madeleine, en lien avec le gang Nightwalker qui terrorise Gotham City. Les Nightwalkers ciblent les riches, et le nom de Bruce est le suivant sur leur liste…


Mon avis

 

J’attendais ce livre avec impatience, j’avais déjà eu un coup de coeur pour Wonder Woman Warbringer. Ici, nous retrouvons un jeune Bruce sous la tutelle d’Alfred. Bruce à 18 ans et va bientôt être diplômé, on pourrait dire qu’il a tout pour lui, qu’il ne peut qu’être heureux et pourtant, ce n’est qu’une façade. A part deux amis : Dianne et Harvey et Alfred, Bruce se sent bien seul. La perte de ses parents, ce fameux soir devant le cinéma reste une blessure chauffé à blanc. Bruce se doit d’être parfait devant tous, pour la ville,pour les paparazzis et il est devenue expert dans le contrôle de ses émotions en public mais quand il est enfin seul… Bruce se fond dans les ténèbres.

Tout comme Wonder woman, si vous vous attendez à trouver un Batman mature, ce livre n’est pas fait pour vous, par contre, si vous voulez découvrir le parcours de Bruce, comprendre ce par quoi il est passé pour devenue le justicier de Gotham, alors vous êtes au bon endroit.

Un soir qu’il allait à un événement caritatif, Bruce se retrouve sur le chemin de malfaiteur, un gang qui terrorisent la ville sous le nom des Nightwalker. Déjà jeune, le futur Batman avait déjà du courage et aussi une forte curiosité. Une envie de trouver des réponses. Bruce se retrouve dans une course poursuite qui se termine mal : Il va foncer tête baissée sur la voiture du suspect.
Il est donc condamné à un service d’intérêt général dans l’Arkham Asylum de Gotham City, l’hôpital psychiatrique pour les criminels les plus dangereux de la ville. Les premiers jours sont durs pour lui mais bientôt, Bruce va faire la connaissance de madeleine qui est en lien avec les nightwalker.

Bruce s’attend à voir une femme terrifiante mais la vérité est loin de la. Madeleine est d’une beauté redoutable. Une peau blanche comme de la porcelaine, de long cheveux noirs ébène, une bouche en forme de coeur. Madeleine est loin de l’idée que se faisait Bruce d’une femme qui a tué de sang froid trois hommes et cambriole les maisons des riches. Leurs premières rencontre restera inoubliable pour Bruce car Madeleine est aussi belle qu »intelligente. En un regard, elle a réussis à le cerner.

A partir de là, ce livre prend des allures de roman psychologique. Nous serons dans le doute en même temps que Bruce. Est-ce que Madeleine lui dit la vérité ? Est ce qu’elle le manipule ? Est elle digne de confiance ? Ça, Bruce va devoir le découvrir par lui même. Madeleine est tellement brillante et tellement calme dans ses actions que Bruce doute qu’elle y soit pour quelques choses dans ce dont on l’accuse, et en même temps, ses recherches débouche sur le passé de celle ci.

Je ne vous en dis pas plus, je vais me concentrer sur les personnages.

J’ai beaucoup aimé Bruce. Déjà, j’aime Batman parce que c’est un justicier et non un super héros. Batman est intelligent, c’est un inspecteur hors pair et un guerrier (En même temps, quand on a été entraîné par Ra’s al Ghul hein…) Anyway, Batman (Et Arrow aussi du coup) est un personnage complexe par sa noirceur mais je l’aime comme ça. Découvrir un Bruce Jeune et parfois maladroit était super à voir. Toutefois, on reconnaît déjà sa vivacité d’esprit et sa curiosité mais surtout son envie d’aider les autres, d’aider Gotham.

giphy

 

Alfred : Alors la, j’ai trop aimé son personnage ! Soucieux, discret, sarcastique. Marie Lu a su reproduire à la PERFECTION le Alfred que l’on connaît. Tout le monde sait à quelle point Alfred aime Bruce et le considère plus que comme son employeur. Bruce est comme un fils et ça se voit qu’il lui donne du fil à retordre.

59c0253fe357b01f9468b6940cd27060c434402f_hq

 

Dianne et Harvey : De fidèles amis, là encore c’était super de découvrir ses proches. Sans parler, ceux ci sans même que Bruce parlent comprennent son état d’esprit et le supportent et encouragent dans ses plans (Même les plus foireux)

 

Madeleine : En un mot : Pragmatique.

3196300647_1_6_qRHqjtO9

 

Vraiment, je vous recommande chaudement ce livre. On est totalement plongé dans un univers un peu moins sombre que Batman, certes, mais parfois c’est juste genial de savoir d’où est née sa passion et ce qui la poussé à devenir qui il est maintenant, de plus, le livre m’a retourné le cerveau plus d’une fois. Le suspense était à son comble et je n’ai pas pu deviner qui se cachait derrière le chef des Nightwalker. J’avais tout faux.


Ma note :

Coup de coeur


Instapic :

screenshot_20180620-144223376721696.png

3 commentaires sur “Batman : Nightwalker

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s