films·Noel

Mes films de noël (2) : A Christmas Prince et You Can’t Fight Christmas

Hello Guys, on se retrouve donc pour le RDV Films de Noel.

Aujourd’hui je vous présente donc :

A Christmas Prince et You Can’t Fight Christmas


A Christmas Prince

A-Christmas-Prince-920x584.jpg

Résumé :

Une jeune journaliste américaine en herbe, Amber Moore, est envoyée dans la nation étrangère d’Aldovia pour couvrir une conférence de presse avec le prince héritier Richard, qui doit prendre le trône à la suite du décès de son père. Richard serait un play-boy irresponsable et aurait également l’intention d’abdiquer. Amber espère que son travail à Aldovia mènera à une grande pause et se rendra au palais de la famille royale pour la conférence de presse, mais le prince ne comparaîtra pas, frustrant les journalistes rassemblés. Ambre décide de fouiner dans le palais et, ce faisant, est confondu avec le nouveau tuteur de la jeune princesse Emily. Amber profite de l’occasion pour se rendre sous couverture pour enquêter sur les rumeurs d’abdication.

Cast :

 

Mon avis :

Amber est une journaliste ayant l’envie de faire plus dans son métier, fatigué d’être la stagiaire des autres, une opportunité s’ouvre enfin à elle, elle est envoyée dans la nation étrangère d’Aldovia pour couvrir une conférence de presse avec le prince héritier Richard, qui doit prendre le trône à la suite du décès de son père. C’est un bon article car Richard serait un play-boy irresponsable et aurait également l’intention d’abdiquer. Quand elle arrive, Richard décide alors de renvoyer les journalistes chez eux mais Amber est une coriace, elle va se faire passer (Enfin c’était plus un accident au départ) pour la tutrice de la soeur de Richard, la jeune princesse Emily qui souffre de spina-bifida.

Les débuts sont durs car la princesse Emily se montre… récalcitrante. Souffrant de sa différence, elle a fait renvoyer bien des nounous. Mais Amber est différente car Amber la voit comme elle est : Une enfant. Très vite, Emily s’attache à Amber et s’en fait même une amie. Grâce à cela, Amber va se rapprocher du prince et découvrir que tout ce qu’on dit de lui est faux. Ce n’est pas un playboy, ni un irresponsable. C’est un homme gentil et doux et aimant aider son peuple. La ou il y a des réunions politiques, lui, il est à l’orphelinat. Amber va commencer à s’attacher à lui (mais elle ne perd pas le nord hein) et en tant que journaliste et curieuse, elle va faire une découverte qui bouleversera Richard et changera sa vie.

J’ai beaucoup aimé cette romance, Amber est sympa mais ma préférence va au prince richard qui doutait de lui même et qui voulait faire les choses bien. Etre un bon roi. Il doutait mais bien sûr tout est bien qui finit bien. La fin est tout mignonne quand il se retrouve.

On a donc de l’amour, de la royauté et bien sur un brin de noel. Je recommande


You Can’t Fight Christmas

unnamed-2-1

Résumé :

La designer de Noël Leslie Major (Brely Evans) est la plus grande fan de Noël de tous les temps. Elle est comme un raz de marée de joie. Son plus gros travail chaque année consiste à décorer le hall du célèbre hôtel Chesterton. Alors qu’elle est sur une échelle décorant l’arbre, elle tombe dans les bras d’Edmund James (Andra Fuller) – le petit-fils du propriétaire, JJ James. Edmund est tout pour les affaires et pense que Noël est superficiel et frivole. Mais il y a quelque chose en lui. Edmund et sa partenaire, Millicent (Persia White), ont des projets pour cet hôtel, notamment la fin de la tradition de Noël au Chesterton. Leslie utilise tous ses charmes de Noël pour aimer Noël

 

Mon avis :

Leslie est une férue de noël. décoratrice, elle a toujours décoré les halls du célèbre hôtel Chesterton. C’est une tradition et rien ni personne ne pourra changer cela ! Sauf…. Sauf le petit fils du directeur de l’hotel : Edmund. Edmund n’aime pas noël car ça lui rappelle de mauvais souvenir, venu spécialement ici pour reprendre le flambeau familial, il a des projets pour redresser cet hôtel et noël n’en fait pas partie. Mais il ne connaît pas Leslie qui est DÉTERMINÉ (Et je pèse mes mots) à sauver la magie de noël.

J’ai bien aimé ce film, déjà pour l’hôtel. On sent une véritable histoire derrière. Cet hôtel dont noël est la période préféré. Cet hôtel qui a accueilli beaucoup de star et qui est un refuge pour certain. Leslie n’est pas prête à lâcher prise. On sent que Edmund n’aime pas noël mais il ne déteste pas cette fête pour autant, c’est juste que c’est un homme d’affaire alors il pense comme telle. C’est son associé, une sorcière du nom de Milicent qui veut tout détruire (le diable en personne cette femme) au cas ou vous n’auriez pas compris, c’est elle la méchante du film. 

Bref, tout de suite l’alchimie passe toutefois entre ses deux là mais le chemin sera long avec qu’Edmund se rende compte de ce qui est véritablement important. Leslie aussi apprendra des leçons car elle vit pour noël, enfin elle vit pour faire du noël des autres un bonheur tout en s’oubliant elle même. Mais même Edmund arrivera à lui ouvrir les yeux. 

Le film était touchant et très drôle et j’ai passé un très bon moment. Je recommande


cropped-sans-titre-e1543496658645.png

Un commentaire sur “Mes films de noël (2) : A Christmas Prince et You Can’t Fight Christmas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s