Amour·auto-édition·handicap·new romance·partenariat·Romance

Broken

broken-1266655

  • Auteur : Jane Devreaux / Laura Devillard
  • Éditeur : Auto-édition
  • Genre : Romance – New Romance – Handicap – amour – brisé
  • Date de sortie : 09/01/20

Résumé

Je croyais ma vie parfaite, j’imaginais que rien ne pouvait m’atteindre… j’avais tort.

Je m’appelle Colyna Macklean. Je suis allongée sur un lit d’hôpital, dans un corps qui refuse de fonctionner. Je suis incapable de bouger, la douleur et l’ennui me collant à la peau, et cette envie furieuse de me laisser sombrer !

Puis, il est entré dans ma vie.

Je suis Mozart Stanlo. Ma batterie me nargue, je ne pourrai plus jamais jouer, je vais devoir affronter le regard des curieux pour le restant de mes jours, mais pour elle, je suis prêt à tout, y compris à enfreindre les règles.


Mon avis

Tout d’abord, je remercie Jane devreau et Laura Devillard pour ce partenariat leurs confiance.

Bon… Par où commencer. Ce livre est ma première lecture de 2020 et je dois vous dire que… Ça a été un immense coup de cœur ! 

Je ne sais même pas par où commencer. Bon, je me remet les idées en place.

C’est une histoire où des personnes seront brisé. Le titre ici est très évocateur de ce qu’il va se passer.

Nous faisons la connaissance de Colyna (nom très original en passant) une adolescente qui vit sa meilleure vie. Elle a des amies géniales et un petit ami de rêve. Tout était parfait… Jusqu’à soit brisé. Ou du moins jusqu’à ce qu’elle ait le cœur brisé.

Ça nous est tous déjà arrivé direz vous.. et vraiment, si ce n’était que ça. Oui, si ce n’était que ça Colyna aurait volontiers préféré avoir juste le cœur brisé plutôt que son corps… son âme. Car après un accident, elle s’est retrouvé dans un lit d’hôpital… inerte, inapte, inadapté. Ses jambes, ses pieds ne lui répondent plus. Et c’est la fin. Elle est brisée. Cassé.

Les autres ne la regardent plus de la même façon, pour elle, sa vie est terminé. d’adolescentes lambda et heureuse, elle est tombé dans ce gouffre et le pire c’est qu’elle ne peut même pas y grimper pour s’en sortir.

Il était beau, jeune et musclé. La vie lui souriait. Depuis qu’il avait ses amis et sa batterie. Mozart allait bien jusqu’à ce qu’il soit brisé aussi. Jusqu’à ce qu’il lui manque une part de lui et qu’il se perde.

Pour ces deux là, l’avenir était opaque, obscur, obstrué. Elle ne le remarquait pas et il la trouvait superficielle. Mais c’était avant.

C’était avant parce que cet accident leurs a tout prix en leur laissant quelque chose en retour. Une nouvelle amitié… Une nouvelle histoire d’amour. Une histoire ou il se sentait seul dans ce monde nouveau… très différent avant mais semblable à présent. Ensemble, ils se battront, ils affronteront le monde et son regard souvent railleur, gêné. 

Vraiment, quand je dis que ce livre a été un coup de cœur, je n’exagère pas.

Oui, les personnages sont brisés à l’extérieur mais aussi à l’intérieur. Et ce sentiment ne s’arrête pas à nos tourtereaux. Chaque personne mis en place dans ce livre a sa propre histoire. Des personnages qu’on pensait, qu’on voulait détester nous toucheront et au contraire, des personnages qu’on admirait nous laisserons un goût amer.

C’est une histoire de brisure, de rupture mais aussi de reconstruction.

Sincèrement, je ne connais aucune personne en situation d’handicap parmi mes proches mais avec ce livre, j’ai eu l’impression de les avoir toujours connu. De rire avec eux… de pleurer avec eux… ou de les regarder parce que au fond je ne pourrais jamais ressentir ce qu’ils ont vécus. Parfois, Conyla s’emporte contre ses proches et sur quelqu’un d’autre, ça ne serait pas passé mais on comprend tellement sa peine, sa perdition qu’on ne peut que hurler en silence avec elle.

Tout les sentiments s’emmêlent, toutes les émotions se mêlent. Colyna est triste mais surtout en colère. En colère que son corps ne lui obéisse plus, en colère car  » qui voudrait l’aimer à nouveau  » en colère d’avoir été blessé, meurtris. Elle… une innocente alors qu’à ses yeux, d’autres le méritaient.

Conyla et Mozart vont se rapprocher et parfois ce sera un pas en avant et deux pas en arrière mais qu’importe, petit à petit, à leurs rythme, ils se feront du bien. Il passeront du baume sur les blessures.

C’est une histoire d’amour… mais de toutes sortes. Éros (l’amour physique), Storgê (l’amour familial) et Philia (amitié, lien social). Mais aussi une histoire de rancœur et de pardon. La vérité n’est pas toujours belle et nous agissons tous pour nos propres raisons. Il n’y a ni bon, ni mauvais, juste des cœurs brisés. 

Les auteurs ne se concentrent pas uniquement sur Mozart et Conyla mais chaque membres de leurs familles, de leurs entourages à ses propres secrets, ses propres blessures. Leurs familles doivent apprendre à gérer avec leurs nouvelles habitudes et c’est dur des deux côtés. C’est dur car l’un veux aider et l’autre se débrouiller… comme avant. Se battre ! 

FÉLICITATIONS à Jane et Laura qui ont créés a 4 mais un petit bijoux qui mérite d’être lu par tous. Ce roman c’est aussi un livre plein de courage  


Ma Note : coup_de_coeur


signature