Articles diversité·Blablabla·diversité·représentation·sensitivity readers

Qu’est-ce qu’un SENSITIVITY READER et à quoi sert-il ?

Faire appel à un sensitivity reader n’est pas de la censure

Je veux juste redire cette phrase encore et encore mais je vais bien vous expliquer qu’est-ce qu’un sensitivity reader et pourquoi il est/sont SI IMPORTANT.

Premièrement, une question simple :

Si vous n’êtes pas en situation d’handicap et que vous écrivez sur une personne qui l’est, malgré vos recherche, ne pensez vous pas qu’il y aura forcément des choses que vous allez écrire qui : peuvent être fausse (je rappelle que parfois Google n’est pas notre ami), peuvent blesser la personne concerné qui vous lis et ce, même si vous ne l’avez pas fait exprès ?

Vous êtes hétéro et cis et vous écrivez sur un personnage faisant partie de la commu lgbtq+. Vous n’avez donc jamais vécu ce que cette communauté vit et vous écrivez sur eux. Ne pensez vous pas qu’il a risque (de très gros risque) d’écrire des choses fausses, blessante ?

En clair : tout comme les ownvoices sont importants car l’auteur est concerné, va écrire sur des personnages qui lui ressemblent et est le mieux placé pour écrire, quelqu’un qui n’est pas concerné par le personnage qu’il écrit ne partage ni son histoire, ni son vécu et expériences, ni ses émotions.

Ainsi, un sensitivity reader est là pour relever les extraits, passage pouvant être reçu comme racistes, homophobes, validiste, misogynes, grossophobe etc….

C’est donc quelqu’un de concerné, faisant partie de la communauté en question et qui saura MIEUX que VOUS, si les propos tenus sont choquant, blessant. Les sensitivity reader ne sont donc pas des personnes qui cherchent à vous censurer mais des personnes qui vont vous aider à parler/écrire de choses que vous ne maîtrisez pas.

Beaucoup de livres ont été pointé du doigts, retiré de la vente et ça aurait pu être évité si les auteurs avaient fait appel à des sensitivity readers. On peut bien sûr écrire sur des personnages qui ne nous ressemblent pas.

Mais tout est une question de RESPECT. Quand on ne maîtrise pas un sujet, on demande.

Je me prends comme exemple (je le fais aussi parce que beaucoup pensent qu’un non concerné est une personne blanche. C’est faux. Une personne NON concerné est une personne ne faisant PAS partie de la communauté en question)

Ainsi, dans mes livres sur Wattpad, j’ai inclus des personnages de différentes ethnies. J’ai voulu inclure tout le monde. Dans l’un de mes tomes, un des personnages est Indien et j’ai fais beaucoup de recherche dessus, sauf que… c’était pas bon.

C’est une de mes lectrice qui est venu en privé me le dire et j’ai beaucoup discuté avec elle. Je me suis corrigé après ça. Toutes les informations trouvé sur internet ne sont pas bonnes. Comme vous le voyez, je n’ai pas écrit tout ça dans le but de blesser mais j’étais dans le faux et elle m’a reprise. C’est à ce moment là (donc bien avant de connaître le terme de sensitivity reader) que j’ai compris qu’on ne pouvait pas écrire n’importe comment. C’est délicat d’écrire sur la culture de quelqu’un et qu’on ne maîtrise pas son sujet.

Ainsi, beaucoup ne font pas exprès de blesser. Ils ne le font pas dans ce but. Mais quand on ne sait pas ce genre de chose, c’est ce qui arrive. Même après de multiple recherche, il y a encore ce risque.

Il faut aussi savoir qu’en tant que non concerné, nous pouvons intérioriser certains comportements sans s’en rendre compte. Je cite Mxlle Joëlle qui dit dans son THREAD sur les sensitivity reader, je vous met le lien juste : ici (Je vous invite à le lire)

Lorsqu’on ne fait pas partie d’une communauté on peut avoir intériorisés des clichés discriminants et lorsque l’on va écrire, on va reporter ces clichés sans forcément s’en rendre. La communauté concernée qui nous lira va automatiquement remarquer ces bourdes.

Si des auteurs blancs peuvent écrire sur des personnes racisés, des auteurs valide sur des personnes en situation d’handicap, des auteurs hétéro et cis sur des personnes lgbtq+, alors ils doivent BIEN le faire car ils ne sont PAS concernés.

En clair : Il vaut mieux DEMANDER à quelqu’un qui est directement touché par le sujet.

Les sensitivity readers sont donc là pour ça. Parce qu’ils sauront vous montrer quels propos pourraient blesser les personnes faisant partie de ces communautés. Propos que vous ne pouvez pas constater de vous même.

Vous devez comprendre que vous devez être sensible et faire attention à ce que vous écrivez. Les personnes issues de minorités sont déjà opprimés, marginalisé dans la société et ça passe aussi par le monde de l’édition où ils se sont vu décrire avec énormément de stéréotypes. Il est temps aujourd’hui de prendre ses responsabilités et de bien faire les choses.

Sachez que si vous parlez de Censure, c’est que vous n’êtes certainement pas une personne faisant partie de minorités parce que quelqu’un avec ce vécu comprend cette nécessité. Si vous saviez ce que ça faisait d’être déjà sous représenté mais que les rares fois ou c’est fait, c’est mal fait, vous auriez compris ces réclamations. Si vous vous demandez ou que vous vous plaignez de votre légitimité à écrire sur un sujet qui ne vous concerne pas, commencez à regarder les réactions que vos livres suscitent auprès des concernés. Quand vous l’aurez fait, libre à vous d’en tenir compte ou non mais vous aurez une réponse venant de la communauté sur laquelle vous avez écrit.

Je vous invite à lire l’article sur les sensitivity readers de Mrs roots qui décortique à merveille tout ça : Ici

Je vous met aussi le lien de l’article de planète diversité qui a lancé un Appel à sensitivity reader. Vous trouverez aussi dans cet article une liste de sensitivity reader pour vos livres : Ici

Il a aussi un article de L’imaginaerumdesymphonie Ici

Pour conclure, je dirais qu’il faut que vous puissiez comprendre que certains passages de vos livres peuvent blesser. Aujourd’hui, vous êtes donc libre ou pas d’avoir recours à ces personnes mais le temps n’est plus à la surprise en voyant que les personnes concernés vous disent qu’ils n’ont pas appréciés votre livre.

signature

10 commentaires sur “Qu’est-ce qu’un SENSITIVITY READER et à quoi sert-il ?

  1. (Au cas où on dirait que je spamme, j’ai mis plein de favoris pour lire au cours de l’année, je me dis qu’avant le 31 décembre, je suis dans les temps.)

    Je suis femme-métisse-africaine-étrangère-grosse-ancienne sans-papiers, mais je suis encore mitigée par rapport à l’utilisation des SR justement à cause du « sensitivity ». La sensibilité des uns n’est pas celle des autres, au sein d’une même communauté.
    J’ai des avis qui se choquent avec une de mes sœurs, par exemple, pourtant, même mère, même père, même éducation, même communauté. Et ce qui est blessant pour elle ne l’est pas pour moi et vice versa.
    C’est vraiment particulier comme exercice.

    Aimé par 1 personne

    1. Non t’inquiète pas, tu ne spammes pas !
      Et je suis d’accord avec ce que tu dis. La sensibilité différe d’une personne à une autre et surtout d’une communauté (ex : afro descendant  » VS  » africains) à une autre
      Mais pourtant, quand on voit comment certains personnes non concernés écrivent sur des concernés, ça peut se montrer très essentiel

      J'aime

      1. Peut-être que c’est vraiment juste le point « sensitivity » qui me bloque.
        Un éditeur appartenant à une communauté concernée pourrait / devrait pouvoir cerner un problème au-delà de la dimension émotionnelle, je pense.

        (En plus, certains SR ne travaillent pas uniquement sur des livres avec des héros qui appartiennent à leur propre communauté, donc ce n’est pas si loin).

        Aimé par 1 personne

      2. Et bien ce serait bizzare qu’un SR ne taf pas sur un héros qui appartient à sa commu puisque c’est exactement son rôle. Il faut qu’il appartiennent à cette commu

        Ensuite, la plupart des éditeurs ne sont pas racisés et ils ne peuvent donc pas voir quel est le problème dans le livre qu’ils vont publier

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s