diversité·Ownvoices·santé mentale·Young Adults

Darius le grand ne va pas bien – Adib Khorram

darius-le-grand-ne-va-pas-bien-4930983

  • Auteur.rice : Adib Khorram
  • Éditeur : Akata – Young Novels
  • Genre : Santé mental, contemporain, Young adult, 
  • Date de sortie : 7/10/21
  • Nombre de page : 343
  • Lu le : 19/11/21

[Représentation & Diversité : ] :  PP Iranienne/Perse, dépressive, PP lesbiennes, PP gay, PP gros, PP Bahai (religion) et musulmane
TW(Trigger Warning – Avertissement) : TW dépression, cancer, harcèlement scolaire, racisme, grossophobie


2_20210517_082719_0001.png

Darius Kellner parle mieux le klingon que le farsi. Et comme si sa vie sociale proche du néant n’était pas assez compliquée à gérer, il jongle tant bien que mal entre sa propre dépression et les critiques incessantes de son père. Mais quand ses parents lui annoncent un voyage en Iran, son quotidien bascule… Là-bas, il apprend à connaître son grand-père souffrant, sa grand-mère aimante et le reste de sa famille maternelle. Mais surtout, il rencontre Sohrab, le garçon qui va bouleverser sa vie. Avec lui, il apprend que des meilleurs amis n’ont pas à parler pour se comprendre. Sohrab l’appelle « Darioush » – la version perse de son prénom – et pour la première fois, Darius se sent accepté et lui-même.


3_20210517_082719_0002.png

Darius le grand ne va pas bien et Elodie-Aude la merveilleuse non plus.
Bon. Soyons clair. Ce n’est pas moi qui ai pleurer et chialer. C’est chialer et pleurer qui ont moi.

Cette histoire… Cette histoire est merveilleuse dans toute sa simplicité.

De quoi parle-t-elle ? Tout simplement de Darius. Qui est dépressif. Non, il n’a n’a vécu de traumatisant. Il est né comme ça.

Et chaque jour, il doit se battre avec lui même et ses pensées tandis que les autres qui ne comprennent pas lui demandent de sortir, prendre l’air, comme si ça pourrait se régler comme ça. Il se sent seul à l’école mais aussi au sein de sa famille. Darius à une relation très particulière avec son père que je n’ai pas du tout apprécié tout au long du livre mais je vous rassure et encourage à tenir bon. Cette relation aura beaucoup de hauts et de bas et c’est ce que j’ai aimé le plus dans ce récit.

Darius lui même, au delà de ses pensées souvent sombre est un personnage qui a de l’amour a donner, surtout avec sa petite sœur.

En plus d’être dépressif, Darius est à moitié persan mais le problème est qu’il ne connait pas beaucoup de choses sur ses origines. Je me suis senti proche de Darius à ce sujet. En tant que martiniquaise. Nous parlons ici le créole martiniquais, créole qui à tendance à se perdre parmi nos génération actuelle. Il n’y a parfois pas de différence entre des martiniquais qui sont nés et ont vécus autre-part qu’ici et ceux vivant et ayant grandis ici avec cette langue. Certains parlent cette langue parfaitement, tandis que d’autres, comme moi, avons du mal, au niveau de la compréhension, de l’écriture. Je partageais avec Darius cette envie de nouer avec ma culture (malgré le fait qque moi, j’y habite), cette tristesse de ne pas bien parler une langue qui est censé être notre.

Ainsi donc, au cours de ce voyage, Darius pourra se reconnecter avec ses origines perses/irannienne.  Au cours de ce voyage, non seulement il en apprendra plus sur son pays géographiquement et historiquement, mais aussi familialement.

Ces gens qu’il ne voyait qu’à travers un écran, comme s’ils étaient des fantômes, il les verra pour la première fois et ceux ci rempliront son cœur d’un amour qu’il ne savait pas possible.

En plus de ça, ce voyage signe le début d’une première et nouvelle amitié. Une amitié. C’est une histoire si douce et à la fois si forte. J’en ai aimé chaque page.
Darius est un personnage vraiment intéressant et passionnant et j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur l’a écrit.

Sohrab, son nouvel ami est tellement gentil, à chaque fois qu’il apparaissait, j’avais un gros sourire aux lèvres. C’est un personnage qui ressemble beaucoup à Darius sur de nombreux point et plus on apprend à le connaitre, plus on l’aime tout autant. Il supporte Darius à toutes épreuves.

J’ai beaucoup aimé suivre le cheminement de Darius, comment ce voyage et cette nouvelle amitié le transforme. Il y a eu des hauts et des bas. Des pleurs et des rires. Un temps d’adaptation et de remise en question.

Ne vous attendez pas à un livre remplis d’action. C’est lent mais d’une merveilleuse façon. L’histoire suit juste son cours mais on y apprend tellement de chose. En même temps que Darius d’ailleurs, sur la culture perse/Iranienne. Les codes sociaux, la langue, les religions.

J’aimerais ajouter que souvent, dans la communauté noire, les maladies mentales, et donc la dépression ne sont pas toujours pris au sérieux, ne sont pas pris en compte. Les phrases  » c’est dans ta tête, c’est un problème de blanc  » sont récurrentes et c’est quelque chose qui doit être déconstruit. C’est donc pour ça que j’ai particulièrement aimé ce roman. La manière dont le sujet est mené. Les explications et le parcours de Darius.

C’était vraiment une excellente lecture et que puis-je vous dire à part : LISEZ CE LIVRE BON SANG

Et le MEILLEUR ?
AKATA S’ENGAGE A REVERSER 5% SUR LE PRIX de vente hors-taxe de chaque tome à FRANCE DEPRESSION
OPÉKATION SE DÉROULE DU 7 OCTOBRE 2021 AU 30 AVRIL 2022

Si vous voulez en apprendre plus sur la dépression, j’ai fait un LETS TALK ABOUT dessus que vous pouvez retrouver ici : ICI


4_20210517_082719_0003.png

  • Globale :  / 10 – 10
  • Scénario :  / 10 – 10
  • Ecriture : /10 – 10
  • Suspense :  / 10 – 8
  • Originalité : / 10 – 8
  • Additivité : / 10 – 9
  • Pédagogie : / 10 – 10
  • Créativité : / 10 – 10
  • Personnages : / 10 – 10
  • Humour : /10 – 10

(Je m’appuie sur le système de notation de Booknode*) 

  • 1 = mauvais
  • 2 = mauvais
  • 3 = Sant intérêt
  • 4 = Bof
  • 5 = Moyen
  • 6 = Satisfaisant
  • 7 = Bon
  • 8 = Très bon
  • 9 = Excellent
  • 10 = Superbe

    signature

3 commentaires sur “Darius le grand ne va pas bien – Adib Khorram

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s