Amour·New Adult·new romance·Romance

49 jours, je compterai pour toi

49-jours-je-compterai-pour-toi-1152764-264-432.jpg

  • Auteur : C.S Quill
  • Éditeur : Hugo new romance
  • Date de sortie : 28/03/19
  • Genre : New Romance – New Adult – Romance – Amour – Compte à rebours – Sentiments

Résumé

Quand l’amour se vit en 49 jours…

1… 2… 3…

Chaque matin, depuis qu’elle a rencontré Sawyer Hall, Breen inscrit un nouveau chiffre dans sa paume. Le compte à rebours est lancé, comme la fuite inéluctable du temps qu’elle voudrait pourtant maîtriser.

15… 16… 17…

Breen souhaiterait pouvoir retenir les jours qui filent pour profiter des sentiments qui refont enfin surface. Mais elle le sait, son coeur ne cesse jamais de compter.

47… 48… 49…

Alors qu’elle ne sait pas aimer plus de 49 jours, Sawyer sera-t-il celui qui libérera son coeur ?


Mon avis

Je remercie les éditions hugo roman pour l’envoie de ce livre.

Plus de deux semaines que j’ai lu ce livre et je n’arrivais pas à écrire ma chronique.

Parce que vous savez, il y a des livres qui vous font rire, pleurer, des livres qui vous donneront le sourire, des livres qui seront des coups de cœur et puis i l y a les livres comme 49 jours qui vous donnent une claque et dont vous ne vous relevez pas.

Qu’importe ce que vous dirais dans ma chronique, je n’arriverais pas à vous décrire ce livre, même spoiler ce livre ne sert à rien, ça n’enlèvera pas la surprise, le maelstrom d’émotions de sentiments qui vous attend

Résultats : Je ne sais toujours pas vraiment quoi dire. Mais essayons :

Nous faisons la connaissance de Bree. Bree qui ne peut aimer QUE 49 JOURS. Au début je pensais qu’il y avait une sorte de magie, ou un poil de fantasy, je ne comprenais pas pourquoi elle ne pouvait aimer que pendant ces quelques mois, pourquoi elle comptait les jours.

Jour 1. Celui où les certitudes meurent et où une nouvelle voit le jour : l’amour

JOUR 1 : Un nouveau commencement, ça faisait longtemps que Bree n’avait pas aimé, qu’elle n’avait pas senti son cœur vibrer, exploser, mais ça y est, le top chrono à débuté, le départ est sonné, une nouvelle histoire va commencer mais… est ce que ce sera le bon ?

2…3…4 Depuis leurs premières rencontre, Bree ressent des choses indescriptible pour Sawyer, dans un sens, elle se sent vivre. Sawyer ne comprend pas comment au premier coup d’oeil, il a pu tomber aussi vite amoureux, mais il en est sûr, il veut apprendre à connaitre Bree

5…6…7, les jours défilent lentement mais surement et nos deux amoureux apprennent à se connaitre. Elle compte les jours avec application et lui, ça lui est égal car il semble penser qu’ils ont l’éternité pour s’aimer.

Elle m’offre des émotions qui ressemblent à l’éternité.

L’alchimie entre les deux personnages est explosive, dans le sens qu’on ressent l’urgence. D’un coté Bree qui a peur que les jours défilent et qui en même temps veut profiter de Sawyer, et ce dernier qui ne comprend pas que son temps est compté et qui veut prendre son temps. L’un cours et l’autre marche mais on a quand même l’impression qu’ils sont sur la même longueur d’onde

Cette fille me rend dingue depuis que je l’ai aperçue là-bas… j’ai sauté sur l’occasion de me rapprocher d’elle, surpris de réussir si vite à entrer dans sa vie. mais le problème avec breen, c’est que j’en veux plus. elle est exactement telle que je l’avais imaginée. la seule chose que je n’avais pas anticipée, c’est cette urgence qui crépite entre nous, comme si le temps qui défile était compté.

Bree est un personnage… fascinant ! Oui elle est fascinante, on ne comprend pas ses motivations ! Le livre est écrit au passé et au présent et on se dit  » ha c’est pour ça qu’elle n’arrive pas à aimer  » , elle a le cœur brisé… MAIS NON… NON, on est tellement loin du compte ! Malgré sa blessure profonde, elle est tellement douce et gentille et je l’ai aimé de A à Z

Sawyer…. quant à lui… Je crois que le terme  » bookboyfriend  » à été inventé pour des personnages comme lui. C’est quelqu’un de passionné, il est touchant, drôle et surtout patient.  

Les deux personnages se complètent…. oui comme un sablier

Nous formons chacun la moitié d’un sablier et chaque petit grain de lui qui tombe dans ma main, je le lui offre quand vient mon tour. C’est donc ça, l’amour. Un sablier que l’on retourne à l’infini.

Et les jours défilent, défilent, les pages se tournent et je sens que mon cœur à moi va exploser. Est-ce que cet amour sera suffisant ?

Vous voyez…. Je suis sûr que vous ne comprenez pas de quoi je parle… c’est normal !

Alors je vais me concentrer sur la plume de l’auteur : CS QUILL… MERCI ! Vraiment je suis la première à croire qu’un livre peut nous changer, nous briser et c’est exactement ce que ce livre a fait. La plume de l’auteur est… Mais quel mot est assez parfait pour la décrire ? Déroutante, surprenante, enivrante, indescriptible, mélancolique, poétique, vibrante… 

Les pages se tournent encore et encore et je ne comprend pas ce qu’il se passe. Pourquoi Bree compte ? Comment Sawyer va réagir à l’approche du 49e jours ? Est ce que le cœur de Bree va exploser ? Et celui de sawyer, va t’elle le lui briser ? Est ce que cette histoire va mal se terminer ?

Et puis j’ai eu la fin entre les mains et j’ai dû fermer le livre, prendre une grande respiration pour ne pas pouvoir fondre en larme au travail. J’ai dû refermer ce livre et m’accorder une pause !

Vous N’ETES PAS PRÊT pour la fin…. C’est la première fois LA PREMIÈRE FOIS que je lis un livre comme ça ! Oubliez tous ce que vous avez déjà lu, le suspense est obsolète face à ce livre ! C’est comme si j’avais pris une claque, que je mettais rouler en boule et que ce livre avait quand même réussi à réparer mon cœur brisé.

Ce livre c’est une leçon, une histoire vrai et beaucoup de femme sont dans cette situation ! Pour Bree, il a fallu 49 jours, pour d’autres, peut être que ce n’en était que 7. On ne mesure pas le courage de Bree, sa tristesse, sa peine que quand le livre est refermé et on se dit  » ok… j’ai jugé ce livre, je ne comprenais pas pourquoi…. et quand vous le savez. Votre tête explose.

Cette histoire est tout simplement magnifique…. Je pensais qu’il y avait un peu de magie et bien je pense que c’est un,e façon de le voir… Il était magique. Ce n’est pas une histoire d’amour pour moi, c’est bien plus que cela.

47…48….49 Bree à cessé d’aimer, son cœur à explosé mais Sawyer est venu avec un cadeau : Une nouvelle chance, un nouveau cœur, un nouveau jour

« Tu comptes les jours depuis le premier. Redonne-m’en juste un, je veux te montrer celui qui t’a échappé

 

Alors on se remet à compter mais cette fois ci quelque chose à changer :

UN RENOUVEAU : JOUR 1 :

À nous deux, notre amour sera infini. Tu seras la force du premier jour et je serai celle du dernier. Toujours.

Je finis cette chronique en disant juste merci… et bravo. Je ne sais pas quoi dire d’autres, il y a tout à dire et rien à dire. C’était parfait. 


NOTATION :

  • Ecriture : 5/5
  • Personnages : 5/5
  • Histoire : 5/5
  • Suspense : 5/5
  • Additivité : 5/5

NOTE :

Coup de coeur

signature

5 commentaires sur “49 jours, je compterai pour toi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s